Fêtes

Articles archivés

Joie et partage

Créé par le 14 déc 2011 | Dans : Activités, Creations, Fêtes, Non classé, Recettes/alimentation, Table des saisons

Il paraît que le troisième dimanche de l’Avent est celui placé sous le signe de la joie.
Cela a été en tout cas le cas chez nous.
Le samedi a été d’une rare beauté avec de magnifiques échanges avec des personnes empreintes d’une grande énergie d’amour, tout au fil de la journée.

Et dimanche, nous avons été visiter le temple bouddhiste Karma Ling, à 1h de chez moi.

Moulin de prières
dsc04890.jpg
dsc04907.jpg

jardin zen
dsc04889.jpg

espaces de recueillement
dsc04897.jpg
dsc04903.jpg

Le centre était fermé, mais mon amie avait ses entrées et nous a même fait visité des espaces privilégiés comme ce salon qui a notamment accueilli le dalaï lama
dsc04904.jpg
dsc04905.jpg

Une bonne tranche de jacque…
dsc04896.jpg

Rituels de l’Avent…
dsc04918.jpg
dsc04957.jpg

dsc04921.jpg

Lundi, j’ai gardé la petite Céleste.
dsc04923.jpg

Nous avons beaucoup « joué » du bol en cristal…
dsc04926.jpg
dsc04948b.jpg

ça a fait venir un arc-en-ciel !
dsc04934.jpg

Et nous avons fini la journée en beauté en dégustant des huitres divinement bonnes.
dsc04953.jpg
Mon amie n’en revenait pas que je puisse ouvrir des huitres avec un bébé sur les genoux…

Mardi, sainte Lucie !
Nous avons fait comme l’an dernier pour cette fête que j’adore : http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/13/sainte-lucie
J’avais aussi préparé une autre couronne.
dsc04883.jpg
dsc04961.jpg
dsc04971.jpg
dsc04962.jpg

J’ai fini un ange au crochet
dsc04990.jpg

Et mon amie a presque fini sa première poupée !
dsc04991.jpg

Enfin, elle a fait des photos de moi…
J’aime beaucoup celle-ci.
imgp4725.jpg

Lumières en fêtes

Créé par le 09 déc 2011 | Dans : Activités, Fêtes, Non classé, Pedagogie, Sorties/vacances

Hier, pour la fête de « Marie » (immaculée conception), nous avons raconté une histoire autour de ce thème et introduit la lettre B.
dsc04833.jpg
dsc04835.jpg

Chacun a décoré une clémentine de clous de girofle.
dsc04838.jpg

Et le soir, nous sommes allés à une procession aux flambeaux dans Grenoble.
C’était vraiment très beau.
dsc04848.jpg
dsc04850.jpg
dsc04858.jpg
dsc04859.jpg
dsc04877.jpg
dsc04873.jpg
dsc04874.jpg
Le tout sous la pleine lune qui s’en vient
dsc04878.jpg

Nicolas come back

Créé par le 07 déc 2011 | Dans : Activités, Fêtes, Non classé

Cette année, nous avons fêté la Saint Nicolas, comme l’an dernier :
http://apasdelutins.unblog.fr/2010/12/06/saint-nicolas

Si ce n’est que c’est Olivier qui a animé le conte
dsc04809.jpg

ça tombait bien, j’avais complètement fini le chevalier en crochet
dsc04807.jpg

et reçu justement le jour même des chirimoyas (dont des mûrs !) et des litchis. Mmh, les chirimoyas sont vraiment divins en ce moment, quel régal…
dsc04810.jpg

et cette année, tadam, nous avons même trouvé la place de mettre un petit sapin !
dsc04817.jpg
Il faudrait que nous refassions des « boules » avec des tranches d’orange et des clémentines aux clous de girofle…

Inspiration

Créé par le 05 déc 2011 | Dans : Activités, Creations, Fêtes, jeux, Non classé, Pedagogie, Recettes/alimentation, Sorties/vacances, Table des saisons

Je me rends compte que cela fait presque deux ans que nous vivons au rythme de Steiner, notamment en célébrant le rythme de l’année avec les fêtes. Force est de constater à quel point cela est nourrissant, à quel point je me sens connectée à l’énergie de la terre et inspirée par les forces qui se jouent là derrière.
C’est vraiment formidable !
Cette année, la période de l’Avent me semble particulièrement magique, j’y ressens le souffle de l’Inspiration. Je n’ai pas envie de créer autant que l’an dernier, mais j’ai davantage envie de m’intérioriser et d’être pleinement habitée par ma lumière intérieure.

J’ai aussi lu ce texte, que j’ai trouvé fort instructif :
http://users.skynet.be/guy.lorge/Douze_nuits_saintes_et_les_Hierarchies_spirituelles.pdf
Et je viens de commencer Les fêtes chrétiennes et la respiration de la terre que j’ai acheté samedi.

Le poème de la semaine :
Je ressens enfin la réalité du monde
Qui, faute de communion avec mon âme,
Serait fondamentalement glaciale, dépourvue de vie
Et qui montrerait son impuissance
A se recréer dans les âmes
Et ne trouverait finalement en soi que la mort.
http://www.rsarchive.org/COTS/COTS.php?cots+33
L’autre version :
Alors, maintenant, pour la première fois,
Je ressens le monde tel qu’il serait sans moi,
Vide, morne et froid, sans le souffle de ma présence,
De l’ensemencement par l’âme de l’homme
Qui permet le renouvellement, la création
Et délivre le monde de la mort.

Le W
dsc04695.jpg
dsc04696.jpg

Mercredi, nous sommes allés passer plusieurs jours à Lyon, chez mon amie.
dsc04697.jpg
Mercredi après-midi, nous avons fait une belle promenade avec une autre amie. Les lutins étaient ravis car elle leur a montré une fontaine « magique ».

dsc04700.jpg

Jeudi, nous sommes allés chercher les merveilleux fruits du Cameroun au « Délice des tropiques » qui ne propose que des aliments de qualité à des prix intéressants !
dsc04701.jpg
Les lutins se sont vus offrir des bananes plantain séchées.
dsc04702.jpg

Je dois dire que ces dernières semaines, j’avais tendance à faire régulièrement des mélanges. Et parfois des « écarts ». C’était d’autant plus désagréable qu’à cause de ces derniers, j’avais ensuite mal à la gorge pendant au moins deux jours.
dsc04674.jpg
Je me suis aperçue qu’en fait j’avais vraiment besoin de beaucoup de protéines ces temps-ci, et surtout des protéines animales. Et m’écoutant, je remange cru sans mélange avec BEAUCOUP de délectation !
J’ai donc mangé plus de viande et, avec mon amie, nous nous sommes faits deux délicieux repas d’huitres…
dsc04731.jpg
(huitres au marché de Noël Steiner)
Et après le temps des kakis, je me régale des chirimoyas qui sont particulièrement savoureux…
dsc04720.jpg

Vendredi, un peu de musique avec des instruments magnifiques !
dsc04708.jpg
dsc04711.jpg

Samedi, marché de Noël de l’école Steiner de Lyon (Saint Genis de Laval)
dsc04740.jpg
dsc04724.jpg
dsc04725.jpg

Les lutins ont mangé intégralement cru tout ces jours à Lyon, sauf au marché de Noël où ils ont aussi mangé une bonne soupe.
dsc04737.jpg
dsc04754.jpg
Il faudra que je fasse ces houx en crochet, j’ai d’ailleurs trouvé une explication ici :
http://www.passion-crochet.com/noel6.html
dsc04755.jpg
J’ai craqué sur l’un de ces pendentifs…
Et sur ce roi d’hiver
dsc04803.jpg

Fabriquer sa bougie en suivant la spirale de l’Avent est toujours merveilleux pour les enfants !
dsc04760.jpg
dsc04762.jpg
Et Mehdi a fait la sienne tout seul cette année !

Très beau conte de l’Avent
dsc04768.jpg

Mehdi joue avec le somptueux cheval que mon amie a acheté pour sa fille.
dsc04776.jpg
Mon amie a été ravie que je lui fasse découvrir le marché de Noël et tout ce qui va avec…

Mehdi a vraiment mangé cru avec bonheur, il n’a même pas réclamé une seule fois du cuit, cette fois-ci. C’était bien qu’il fasse cette cure parce qu’avec toutes les choses qu’il avait mangé en Algérie, il a eu une poussée de boutons de chair…
Manger de la viande cru l’a aidé, ça y est les lutins sont « débloqués » à la viande (séchée).
Le voici mangeant des dattes Mozafati.
dsc04787.jpg
Il a même mangé des olives crues.
Walid se régale d’une mangue
dsc04790.jpg
Il a aussi mangé beaucoup d’ananas !

Pendant le séjour, j’ai eu le temps de faire un chevalier au crochet !
dsc04796.jpg

Quelques pierres que j’ai achetées sur le marché, d’autres que l’on avait déjà et un des cadeaux que Mehdi avait pêché au jeu de pêche à la ligne.
dsc04797.jpg
J’en ai mis douze autour de l’ange, je pense que ça symbolise bien la période de l’année…

Retour chez nous.
Deuxième dimanche de l’Avent
dsc04799.jpg
Le calendrier de l’Avent
dsc04800.jpg

Pour rester dans cet esprit Steiner, j’ai reçu ce magnifique livre réalisé par deux personnes que j’aime beaucoup : Elfi Reboulleau et Célia Portail
dsc04798.jpg

Il s’en vient…

Créé par le 27 nov 2011 | Dans : Activités, Fêtes, Non classé, Pedagogie, Table des saisons

Voici venu le temps de l’Avent !
Les lutins sont aux anges ;)

Hier, nous avons fabriqué une couronne de l’Avent juste à côté de chez nous, nous étions nombreux !
dsc04647.jpg

Le soir, j’ai fait une veillée de la vie, c’était très beau, très puissant aussi.

Aujourd’hui, nous avons été à un concert de l’Avent.
dsc04648.jpg
En introduction, a été rappelé la signification de l’Avent et j’ai bien aimé ce qui a été dit : que le Christ renaît chaque année en chacun de nous. Mais aussi que Jésus se fait enfant pour nous à chaque Noël, je trouve cette image très belle.

Nous avons allumé notre première bougie de la couronne, pour ce premier dimanche.
Et chanté la chanson appropriée.
dsc04651.jpg

J’ai raconté une première histoire de l’Avent, issue de La lumière dans la lanterne, comme l’an dernier. J’ai choisi « En route pour Bethléem ».
dsc04653.jpg

Cela m’a permis d’installer la table de l’Avent.
dsc04655.jpg
Cette année, comme la table a été déplacée, je ne vais pas pouvoir mettre le « ciel » avec les étoiles à fixer, au fur et à mesure.

L’ange bleu a donc pris sa place dans cette période du règne minéral.
Nous voici donc, nous autres qui entrons dans cette période de l’Avent, invités à retraverser les différents règnes naturels, en partant du plus ancestral, du plus archaïque.

Spirale de l’Avent, en chanson.
Les lutins l’ont fait une dizaine de fois chacun !
dsc04656.jpg
dsc04657.jpg
dsc04658.jpg

Et comme Walid m’avait demandé hier « C’est quand qu’on refait l’école ? », nous avons enchaîné sur une leçon du soir (demain sera chargé).

Introduction de la lettre M avec l’illustration du conte de l’Avent.
dsc04667.jpg
dsc04668.jpg
Walid a fait des progrès !

Puis écriture de plusieurs mots commençant par M.
dsc04669.jpg
Walid a beaucoup aimé.
Et après je lui ai fait deux devinettes où il devait trouver le mot commençant par la lettre M parmi trois mots. Il en a gagné une.

Défi : écrire Maman de mémoire (il ne l’a que très rarement écrit, il ne sait écrire que son prénom)
Il a réussi très facilement ;)
dsc04670.jpg

Je sens que la leçon d’aujourd’hui l’a bien intéressé (sans doute d’autant plus qu’il la souhaitait !), je crois aussi que la période de l’année est propice !

A part ça, les lutins font une cure de clémentines (même s’ils mangent un peu d’autres choses quand même).

Gratitude

Créé par le 26 nov 2011 | Dans : Activités, Fêtes, Non classé

dsc04642.jpg

Ces derniers jours, nous avons célébré Thanksgiving, que j’ai présenté aux lutins comme « La journée du Merci ».
Nous avons fait la liste de toutes les choses pour lesquelles nous nous sentions reconnaissants et joyeux. Les lutins ne manquaient pas d’idées.

dsc04640.jpg

Nous avons aussi préparé des pizzas sans gluten, du potimarron, de la mâche et mangé pas mal de clémentines et de dattes.

Walid et Mehdi ont aussi voulu écrire les nombres jusque 10, puis ensuite Walid les a barré car il n’avait pas réussi à les faire aussi beaux qu’il voulait.
Mehdi aussi est très intéressé par les nombres et commence à compter.

Autre idée pour dire merci : http://lamouraucoeurdesoi.blogspot.com/2011/02/priere-la-gratitude.html

Grâce

Créé par le 22 nov 2011 | Dans : Activités, Fêtes, Non classé, Recettes/alimentation, Sorties/vacances

C’est bientôt l’action de grâce (Thanksgiving). Nous ne l’avons jamais fêté, mais, cette année, je me sens tellement chanceuse que j’ai vraiment envie de marquer ma gratitude.

Oui, je me sens tellement chanceuse…
… d’avoir ces fabuleux enfants…
… de découvrir davantage de paix intérieure…
… de faire de plus en plus de belles rencontres…
… de me sentir entourée d’amour…
… de célébrer la joie d’être vivante…
… de me nourrir de magnifiques produits que la nature nous offre…
… de vivre dans ce beau monde…

Bref, les raisons de se réjouir sont infinies.
Nous avons d’ailleurs passé une tellement belle matinée ce matin, à discuter avec les lutins. Walid commence à avoir de très belles réflexions, empreintes de beaucoup de chaleur.

Et puis, les derniers jours ont été tellement riches.

J’ai reçu le premier livre de peinture de mon oncle, des aquarelles du « pays » où j’ai grandi, qui m’a beaucoup touché.
dsc04577.jpg

J’ai fait un stage Hoponopono.

Une amie, rencontrée il n’y a pas si longtemps mais devenu rapidement proche, est aussi venue passer quelques jours chez nous. Elle mange cru depuis 10 jours !
Et sa fille a mangé son premier aliment hier : une vieille betterave (au goût assez relevé) ! Elle a réellement adoré.
dsc04583.jpg
Quels beaux échanges nous avons eu…

Nous sommes partis en cueillette toute la journée d’hier.
Quelle chance que ce beau temps, tout ce mois !
dsc04590.jpg
Walid a une vraie passion pour la cueillette, il est très adroit et infatigable !
Et Mehdi adore se rendre utile aussi.
dsc04591.jpg
Les noix…
dsc04603.jpg

Un néflier
dsc04607.jpg
dsc04610.jpg
Ce fruit est incroyable : il a un goût de compote amélioré…
dsc04587.jpg

Plaqueminier sauvage
dsc04613.jpg
Qui donne de délicieux mini kakis
dsc04614.jpg

Ce matin, les au revoir à la belle Céleste
dsc04622.jpg
dsc04628.jpg

Saint Martin et retour des lutins

Créé par le 18 nov 2011 | Dans : Activités, Fêtes, jeux, Non classé, Pedagogie, Recettes/alimentation

Les lutins sont bien rentrés !
Grandis et joyeux ;)

Mehdi a adoré son cadeau de l’Aïd
dsc04535.jpg

On profite du soleil
dsc04541.jpg

J’ai fini un bonnet au crochet
dsc04545.jpg

Mercredi, nous avons célébré la Saint Martin
dsc04552.jpg
dsc04553.jpg

Mousse à la fraise pour les enfants
dsc04557.jpg

Walid a voulu voir la fin des chiffres jusque 10, nous l’avons fait en version accélérée (mais « déconnectée »…)
dsc04554.jpg

Il a reçu des lettres rugueuses Montessori. ça ne l’intéresse pas tellement, mais il voulait tout de même écrire son prénom !
dsc04558.jpg

Je suis très fière d’une recette que j’ai improvisé : brownies à la farine de chanvre (et toujours cuisson vapeur façon Seignalet).
ça avait l’air délicieux et les enfants l’ont dévoré rapidement (ce qui est à graver dans la pierre, les lutins préférant généralement les gâteaux industriels, et Olivier aimant très très rarement mes gâteaux !)
Ils ont l’air légers, en plus. Les voici dans le magnifique plat que Walid m’a ramené d’Algérie, acheté avec son argent ! (et en premier plan, de fabuleuses dattes de là-bas : nous en raffolons et Olivier et Walid en mangent des tonnes, il y en aura bientôt plus…)
dsc04573.jpg

Le fer de Michel

Créé par le 30 sept 2011 | Dans : Activités, Creations, Fêtes, jeux, Non classé, Pedagogie, Table des saisons

Nous avons donc fêté la Saint Michel hier, en la préparant au fil de la semaine.
J’ai trouvé « intéressant » de vivre de sérieuses difficultés précisément à ce moment-là de l’année (travail, personnelles…).
J’ai même été TRES irrascible la veille de la Saint Michel et, du coup, j’ai dit aux lutins que j’avais précisément à combattre le dragon en moi, un dragon qui me faisait cracher du feu (crier et aussi dire d’assez « vilaines » choses)…

Pour méditer sur la signification de la Saint Michel…
Un texte que je trouve magnifique :
users.belgacom.net/unautreregard/Page73Word.doc

Et aussi :
http://users.skynet.be/etc/Art_Steiner/NDRSMI23.html

http://users.skynet.be/etc/Art_Divers/Dgmk5290.html

Ce que nous avons lu, avec les lutins, puis illustré et mis en scène :

http://catherine-et-les-fees.blogspot.com/2010/09/st-george-et-le-dragon.html

Épée de Michael qui brille dans la nuit
Sur la terre ta gloire luit
Puissions-nous voir ses doux rayons
Dans la noirceur de l’hiver si long

Je serai brave et honnête
Chaque bon geste me rend libre
Chaque bonne parole me rend fort
Je me battrai pour le bien !
Je combattrai le mal !

Dans la noirceur du ciel d’automne
Les étoiles filantes volent et dansent
Déchirant le silence de la nuit
Sur terre, elles apportent un peu de paradis

Elles éclairent la nuit dans le lointain
Pour dire que Michaël est en chemin

St-George et le dragon

Il était une fois, un roi qui avait une fille qu’il aimait comme la prunelle de ses yeux. Le roi était bon et les habitants du royaume l’aimaient et le respectaient. Chaque année, ils travaillaient fort dans les champs et les vergers au temps des récoltes. Et chaque année, ils apportaient une partie de leur récolte au roi et à sa fille, la princesse. Ils remplissaient des paniers de pommes juteuses, de raisins croquants, de maïs doré et de noix délicieuses. Ils remplissaient des sacs de grain doré et récoltaient d’énormes citrouilles orangées. Ils mettaient leurs plus jolis habits, se paraient de jolis rubans colorés et de minuscules clochettes, et faisaient une grande procession jusqu’au château. Ils chantaient et dansaient en parcourant la route qui les séparait du château.
La princesse adorait regarder la procession. Chaque année, elle grimpait en haut de la plus haute tour du château pour regarder le défilé. De là, elle pouvait les entendre et les voir s’approcher en chantant et en dansant sur la colline. C’était ainsi depuis plusieurs années.

dsc04165.jpg

Une année, au temps des récoltes, la princesse grimpa en haut de la plus haute tour du château. Elle observait et attendait… Observait et attendait… et observait et attendait encore. Mais elle n’entendait pas de clochettes ou de chansons. Elle ne voyait pas de rubans colorés ou de paniers remplis de fruits et de noix.

Après un certain temps, elle aperçut un petit groupe de personnes qui gravissait la colline péniblement. Leurs vêtements étaient sales et en lambeaux, leurs mains étaient vides et leur regard était fixé au sol. Le roi alla à leur rencontre.

« Soyez les bienvenus, dit le roi. Pourquoi marchez-vous si lentement ? Pourquoi êtes-vous si abattus ? Et où est votre récolte ?, demanda-t-il. »
« Oh, Votre Majesté, répondirent-ils, un terrible dragon parcourt nos terres. Il crache des flammes qui ont brûlé nos champs et nos vergers. Il n’y a pas de récolte et nous ne pouvons pas nourrir nos familles. S’il vous plaît, aidez-nous, supplièrent-ils au roi. ».
« C’est bien ce que je ferai, promit le roi. » Et il appela ses meilleurs chevaliers.
Il leur parla du dragon et leur dit quoi faire. Les chevaliers se préparèrent pour leur mission. Ils polirent leurs armures et aiguisèrent leurs épées. Quand ils furent prêts à partir, le roi leur donna sa bénédiction et ils quittèrent le château.

À l’extérieur des murs du château, la terre était nue et brûlée. Les champs étaient vides et il n’y avait personne en vue. Les chevaliers entendaient les grondements du dragon et pouvaient voir la fumée dans l’air. Il s’approchèrent bravement de la grotte où habitait le dragon. Mais quand ils s’approchèrent, le dragon cracha du feu dans leur direction. Ils essayèrent encore et encore d’atteindre la grotte, mais leurs épées fondirent à cause de la chaleur du feu et ils durent retourner au château.

Quand ils arrivèrent au château, tristes et découragés, le roi accourut pour les accueillir. « Honorables chevaliers, s’écria-t-il, avez-vous réussi? Avez-vous vaincu le dragon ?»

Les chevaliers répondirent, « Non, Votre Majesté, la chaleur était trop intense. Le dragon est trop puissant. »

« Lui avez-vous offert de l’or et des trésors ?, demanda le roi. »

« Oui, répondirent les chevaliers, mais il n’en veut pas. »

« Lui avez-vous offert des palais et des terres ?, demanda le roi. »

« Oui, Votre Majesté, répondirent les chevaliers, mais il n’en veut pas non plus. »

« Mais que veut-il alors ?, demanda le roi. Nous lui donnerons tout ce qu’il veut pour qu’il arrête de brûler les champs et les vergers. Les habitants du royaume ne peuvent pas mourir de faim. »

« Oh, Votre Majesté, dit le grand chevalier, il ne veut qu’une seule chose, et je suis incapable de vous le dire. »

« De quoi s’agit-il ?, demanda le roi. »

« Il veut votre fille. »

Le roi s’écria : « Non, ce n’est pas possible, dit-il, je ne la laisserai pas partir d’ici! »

Mais la princesse qui avait entendu la conversation, apparu et dit : « Père, j’irai. Je n’ai pas peur. Le Bon Dieu dans le ciel va me protéger.»

Le roi la supplia de ne pas y aller, mais la princesse était déterminée. Elle mit sa plus belle robe blanche et dit au revoir à son père. Il essuya ses larmes en lui donnant sa bénédiction. Il envoya avec elle son chevalier le plus brave, St-George, pour lui montrer le chemin. Il avança avec elle aussi loin qu’il put, mais quand il approcha de la tanière du dragon, la chaleur était trop intense et il dut rebrousser chemin. La princesse continua toute seule. Elle pouvait entendre les terribles grondements et elle respirait l’affreuse fumée, mais elle resta sur le chemin. Quand finalement, elle ne pouvait plus supporter la chaleur, elle pria le Bon Dieu dans le ciel.

Tout à coup, une lumière fendit le ciel, et devant elle apparut l’archange Michaël, avec sa grande épée de fer, forgée à même la lumière des étoiles. Il pointa l’épée en direction du dragon, qui se coucha à ses pieds et qui accepta d’être son serviteur pour toujours.

dsc04167.jpg

La princesse retourna au château. Le roi organisa une grande fête et tout à coup, on entendit des chants et des clochettes et tout le monde se mit à danser. Les habitants du royaume arrivèrent avec les récoltes. Il y avait de grands paniers de pommes rouges bien mûres, de raisins croquants et de délicieuses noix. Il y avait des sacs de grains dorés et des carottes croustillantes et de grosses citrouilles orangées. Le roi invita tous les habitants du royaume à se joindre à la fête et tout le monde était joyeux.

Et c’est pour cela que depuis ce jour, on célèbre l’archange St-Michel au temps des récoltes.

Voici un essai d’analyse du conte…
Il dépeint l’émergence du Je au moment de l’automne, et provenant de la jeune princesse…
Il met en scene divers aspects que l’on porte tous en soi : le roi, la princesse, le chevalier, le dragon.
On peut transposer le contexte à la vie intérieure de l’être humain, laquelle porte toute une richesse que l’on peut comparer à des fruits, lorsque l’être humain est précisément « mûr ». C’est en ce sens que l’on peut directement récolter ces fruits à nouveau dès que le dragon est vaincu !
Donc, voici donc l’être humain riche de sa vie intérieure. Il y a le roi, qui symbolise la maîtrise, et la princesse, qui symbolise la beauté de l’âme et la fraîcheur de l’humanité, aussi. Ce pourquoi elle est si précieuse. Or la jeunesse caractérise aussi l’émergence du Je.
Mais voici que soudain apparaît le dragon, qui ruine la vie de l’âme. Le conte illustre donc ce danger dans la vie spirituelle, qu’apparaisse une énergie de mort, si on peut dire. Or, que veut le dragon exactement ? S’emparer du Je. L’aliéner.
Heureusement, dans le conte, le Je choisit de se confronter au dragon. Elle se met en route (ce qui indique toujours un cheminement intérieur). Ce, avec confiance, en s’en remettant aux puissances spirituelles supérieures. Car l’homme ne peut rien tout seul, sans leur aide.
Et c’est précisément quand la princesse (Je) est seule contre ses démons (dragon), que l’ange Michel apparaît. Le dragon n’est pas annihilé, mais il se met au service de l’ange. Peut-être étai-il d’ailleurs à son service depuis le début, lui qui a permis au Je de s’affirmer et d’aller au contact des forces spirituelles supérieures…
Quoi qu’il en soit, le Je réintègre son royaume rempli d’abondance…
Dès lors, au milieu de la noirceur et de la désolation, il importe de se souvenir que c’est à chacun de cheminer intérieurement, de descendre en soi, à l’aide de son Je et en se mettant en contact avec le monde spirituel.

Cette analyse sans prétention est uniquement à destination des adultes !
Je trouve assez puissant de parvenir à ce genre de vision des contes. De savoir que ces images vont venir nourrir l’enfant.
Et on sort avec l’aspect parfois déstabilisant de violence des contes, d’impression de sexisme aussi (le chevalier volant au secours d’une princesse) ou aussi de choses qui ont parfois l’air tirées par les cheveux (scènes parfois étonnantes, dénouement « magique »).

La table des saisons spécial Saint Michel…
dsc04173.jpg

Walid essaye le dragon marionnette
dsc04172.jpg

Illustration du conte
dsc04154.jpg

dsc04156.jpg

Walid et son poussin
dsc04152.jpg

Toujours les spirales
dsc04153.jpg

Un autre passage du livre La sagesse cachée des contes de Grimm
dsc04163.jpg
dsc04164.jpg

Hier, pour la Saint Michel, nous avons été à un pique-nique non-sco.
Il y avait beaucoup de monde, d’autant que cette année, il y a des nouveaux !
Les lutins ont été fascinés par la technique du boomerang.
dsc04174.jpg

Exercice du crayon coopératif : les enfants ont vu que ce n’était pas facile…
dsc04175.jpg

Olivier et Walid s’amusent avec l’appareil photo.
dsc04178.jpg

Pour la dernière séquence de dessin de formes de ce bloc, nous avons fait cet exercice dit pour enfant mélancolique.
dsc04181.jpg
(cette qualité transparente de papier me déçoit)
dsc04183.jpg

Mi-temps

Créé par le 23 sept 2011 | Dans : Activités, Creations, Fêtes, Non classé, Pedagogie, Recettes/alimentation, Sorties/vacances, Table des saisons

Nous avons célébré l’automne !

L’équinoxe (« nuit égale »), c’est le moment où les jours sont aussi longs que les nuits, un moment d’équilibre par excellence.
C’est donc en quelque sorte la mi-temps entre le moment où les jours sont encore longs et celui où ils commencent un peu à se réduire en peau de chagrin…

En tout cas, cette semaine, nous étions forts gais. Je crois que cette année, l’automne ne nous a pas effrayé, nous sommes en phase avec la belle énergie qui semble être dans l’air.
Je crois aussi que c’est parce que j’ai appris à me réjouir devant les difficultés et, du coup, à lâcher prise.
Sans compter que le fait de se relier avec sens aux cycles du temps comme le permet la pédagogie et l’anthroposophie steinerienne est très aidant.

Je ressens également fortement le retour a plus d’intériorité et le besoin de davantage de créativité. Et j’ai pensé à cela hier : si la terre se contracte et que l’homme se retourne en lui-même, il peut peut-être percevoir sa propre contracture en résonance et créer l’aide alors à déployer ses forces vers une explosion de beauté…

J’ai aussi compris pourquoi j’avais tant de mal à lire à cette période de l’année. C’est vraiment un temps où lire me fait violence, même quand j’en ai réellement envie !
En effet, un ami m’a communiqué cette citation d’Einstein et il me semble que, dans mon cas du moins, mon esprit tourné vers la créativité (mouvement de l’intérieur vers l’extérieur) ne peut plus lire car la lecture demande une absorption de quelque chose d’extérieur vers l’intérieur, qui correspond plus à ce qui se passe au printemps et en été.
Voici la citation : « Passé un certain âge, lire détourne trop l’esprit de ses activités créatrices. »

Quoi qu’il en soit, hier nous avons ramassé quelques feuilles mortes et fait cette réalisation simplissime !
dsc04076.jpg
Il suffit de mettre les feuilles sous le papier et de passer aux blocs de cire par dessus !

En plus des étoiles, nous avons introduit la lune.
Comme Walid a été enjoué de réaliser ce drapeau algérien avec lune et étoile ! ;)
dsc04077.jpg

Et c’est aujourd’hui que nous avons célébré l’automne naissante.
dsc04078.jpg
dsc04082.jpg

Nous avons chanté « Il faut plus d’une pomme »

J’ai improvisé une histoire autour d’un personnage ramassant des châtaignes et rencontrant un ours… Puisque ramasser des châtaignes était prévu dans notre journée !
dsc04090.jpg
Mehdi voulait participer…
Après, c’est lui qui a raconté !
dsc04093.jpg

Nous avons fait ce petit tableau collectif en feutrine
dsc04086.jpg

Et préparé un repas spécial !
Comme les lutins ne voulaient entendre parler ni de légumes d’automne, ni de tarte aux pommes, par exemple, le menu n’était pas vraiment de saison…
Tarte aux ananas cuite à la vapeur !
dsc04091.jpg
J’ai mis 100g de farine de riz, 20g de farine de châtaignes, 1 cuillère à soupe de fécule de pommes de terre, un peu de levure sans gluten, 2 cuillères à soupe de purée de noisettes, 2 cuillères à soupe de sucre et du lait de riz, à l’oeil.
J’ai tapissé le fond du plat huilé d’ananas, de sucre et d’un peu de crème de riz fluide.
L’essentiel est que ça leur a plu…
Et pizza vapeur, encore !
Et voilà des lutins ravis…
dsc04097.jpg
Moi j’ai mangé raisin, pommes et melon piel de sapo.

Puis nous sommes allés à la recherche de châtaignes. Nous n’avons pas regretté la dure côte à monter en vélo, car il y en avait plein !
Il fallait voir l’enthousiasme communiquant des lutins ;)
dsc04099.jpg
Mehdi a même trouvé quelques fleurs
dsc04103.jpg
dsc04107.jpg

Descendre la côte n’a pas été une partie de plaisir non plus pour moi car mes freins ont complètement lâché.
Mais pour Walid, c’était merveilleux !
dsc04108.jpg

Walid a tenu à compter son butin. Il s’est arrêté à 110, parce que, de toute façon, « Plus de 110 » était déjà suffisamment précis et magnifique pour lui !
dsc04110.jpg

Et voilà le butin de tous, mis en commun…
dsc04113.jpg

Nous avions aussi ramassé quelques glands
dsc04111.jpg

Qui nous ont permis de réaliser ces petits lutins des bois tout simples.
Il suffit de mettre de la colle sur un petit bout de cure-pipe et de l’enfiler dans des perles en bois de différentes tailles. Coller ensuite l’intérieur du chapeau-gland et le positionner sur la tête du bonhomme réalisé. Enfin, on a collé un peu de laine cardée sur le corps !
dsc04115.jpg

Et voici une table des saisons encore plus remplie… Qui fait penser à l’abondance que la nature nous prodigue en cette saison des récoltes.
dsc04116.jpg

123

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Millenium Development Goal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | gucci158
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres